Metaverse : Introduction générale au concept du métavers

22 Mar 2022

Le jeudi 28 octobre 2021, Mark Zuckerberg annonçait que Facebook devenait Meta et en dévoilait plus sur son projet de metaverse.

Le mot metaverse provient de la contraction du mot grec « meta » signifiant « au-delà » et du mot anglais « universe ». L’objectif est annoncé, Mark Zuckerberg veut créer un univers au-delà de la réalité, « la plateforme informatique du futur », ce que l’on pourrait considérer comme le nouvel internet si cela fonctionne. Cependant le fondement de cette idée ne vient pas de lui mais de la littérature de science-fiction. Nous pouvons citer par exemple « Le samouraï virtuel » de l’écrivain américain Neal Stephenson publié en 1992, ou encore « Player One » d’Ernest Cline, lui aussi américain, publié en 2013 et adapté au cinéma en 2018 par Steven Spielberg. Bien souvent la réalité rattrape la science-fiction, mais peut-on encore parler de réalité ?

Qu’est-ce que le metaverse ?

Comme écrit précédemment le métavers s’inspire de livres, et ces livres ont inspiré tout un univers appelé cyberpunk. Avec comme thème principal l’absence de frontière entre la technologie, le virtuel et l’humanité dans un futur proche ou lointain. Des licences se sont naturellement créées autour de celui-ci ces dernières décennies, avec l’apparition de films, de jeux-vidéos, de jeux et produits dérivés. La génération X a découvert le monde cyberpunk, la génération Y a grandi avec ces références, la génération Z a quant à elle été bercée par ce monde et l’idée que tout est possible grâce à la science.

Et c’est précisément sur ce point que le narratif du metaverse se porte, la possibilité d’évoluer dans un monde sans limite et sans conséquence, un rêve utopique pour beaucoup. Bien que dépendant d’un code et algorithme développé et exploité par les équipes de Meta. Pour sa part, Facebook décrit le projet ainsi : « une nouvelle phase d’expériences virtuelles interconnectées utilisant des technologies telles que la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Au cœur de son cœur se trouve l’idée qu’en créant un plus grand sentiment de présence virtuelle, l’interaction en ligne peut devenir beaucoup plus proche de l’expérience d’interagir en personne. »

Il existe plusieurs types de métavers, bien qu’encore mal défini à cause de leurs évolutions rapides on pourrait les définir comme : « Des univers parallèles au nôtre dans lesquels nous évoluerons et interagirons comme dans la vie réelle, nous livrant à de la socialisation, des jeux ou même à un travail. » Ainsi des jeux comme les MMORPG tel que World of Warcraft peuvent être considérés comme des metaverses, ainsi que plus récemment Fortnite, dont le fondateur lui-même aspire à ce qu’il en devienne un à part entière dans le futur. Pourquoi à part entière ? Il faut pour cela traiter le volet économique des metaverses.

Le concept des metaverses modernes

Le concept du métavers moderne est étroitement lié aux cryptomonnaies, qui seront le moyen de paiement de ce réseau social et jeu à la fois. On note encore une fois que c’est une tendance que l’on constate déjà sur de nombreux marchés et jeux, on peut notamment citer la nouvelle licorne française Sorare. Jeu de football en ligne où les joueurs vendent, échangent et gèrent une équipe virtuelle avec des cartes de joueurs numériques. Les créateurs se sont inspirés des jeux de cartes Panini qu’ils ont liés à la technologie de la blockchain avec les NFT (jeu basé sur Ethereum, cryptomonnaie ETH).

La technologie NFT pour « non-fungible token » en anglais (objets numériques uniques) désigne un fichier numérique possédant un certificat d’authenticité numérique, c’est un jeton cryptographique stocké sur une blockchain.

Pour revenir au métavers moderne, l’éditeur Epic Games du jeu à succès Fortnite veut en faire « un metaverse complet qui soit un espace virtuel interactif, persistant, avec de multiples utilités. »

Pour mieux comprendre à quoi pourrait ressembler le metaverse de Facebook, voici la vidéo de présentation de Second Life, jeu vidéo sortie en 2003 et créé par Linden Lab se basant un metaverse 3D. A noter qu’il y a d’autres metaverses créés antérieurement, mais pas aussi aboutis et avec un tel aspect économique. On notera aussi la similitude avec Le Deuxième Monde, plate-forme française créée par Canal+ Multimedia en 1997 et arrêtée en 2001.

Cet article vous est proposé par Qwincy, plateforme de mise en relation entre entreprises et experts indépendants freelances spécialisés dans l’univers de la finance, de la comptabilité. Besoin d’une expertise en freelance ? Faites appel aux experts Qwincy ou rejoignez la communauté de consultants indépendants.

A propos de l'auteur

Chargé marketing et communication de Qwincy. Formation : Toulouse Business School - Master 2 "Marketing, Management & Communication" Akademia Leona Kozminskiego (Kozminski University - Pologne) : Finance - Customer Management - Economy