Métiers du chiffre : quels débouchés ?

29 Nov 2021

Vous avez une appétence pour les nombres ? Les professions de comptable, directeur financier, contrôleur de gestion ou auditeur financier vous intéressent ? Bonne nouvelle ! Passionnants, recherchés par les entreprises et bien payés, les métiers du chiffre sont une excellente opportunité pour votre carrière. 

Zoom sur des professions à l’avenir prometteur.

Un avenir florissant pour les métiers du chiffre malgré la crise

D’après une étude de la direction de l’Animation de la recherche, des Études et des Statistiques, les services aux entreprises seront beaucoup plus sollicités dans ce contexte de crise et de relance économique. 

Parmi ces services, les magnats du chiffre seront fortement plébiscités dans les années à venir pour aider les entreprises à changer, rebondir, spéculer sur des hypothèses de développement et pourquoi pas d’innovation. Les métiers du chiffre ont donc plus que jamais le vent en poupe !

En effet, c’est surtout dans ces moments de changement, d’innovation et de bouleversement que les entreprises ont besoin de vision et de prévision sur leurs chiffres. Objectif des métiers du chiffre ? Apporter des solutions aux entreprises avec la possibilité d’estimer et de mettre en œuvre des repères pour orienter leur stratégie. En ce sens, les professionnels du chiffre constituent des piliers pour orienter les décisions stratégiques des entreprises selon des données fiables et chiffrées.

Fiche métier : les professionnels du chiffre

Quels sont les métiers concernés par les chiffres ?

Les professionnels du chiffre regroupent plusieurs types de postes parmi eux et listés de manière non exhaustive : l’expert-comptable, l’analyste financier, le contrôleur de gestion, le consolideur, le directeur financier …

Quelles sont les compétences techniques et personnelles pour exercer ces métiers ?

Pour l’exercice de ces postes, une forte technicité est requise.

L’expertise du travailleur dans son cœur de métier est fortement aiguisée afin de répondre aux exigences des employeurs. Le professionnel du chiffre détiendra des connaissances plus ou moins accrues en fonction de sa spécialisation en comptabilité, gestion d’entreprise, fiscalité, finance d’entreprise… Il saura également utiliser les outils digitaux adéquats pour mettre en avant ses rapports et exposer ses chiffres aux acteurs concernés.

En dehors de ces hard skills, le professionnel du chiffre devra avoir des qualités relationnelles et communicationnelles pour faire passer les messages, rassurer clients et actionnaires.

Quelle formation pour devenir professionnel du chiffre ?

De nombreuses formations – s’échelonnant de bac + 2 à bac + 5 et plus – rendent accessibles les métiers du chiffre au plus grand nombre.

A bac + 2 ou bac + 3 voici les formations possibles : 

Un gestionnaire de paie, obtiendra un bac pro technologique en Ressources Humaines ou suivra un cursus de gestion d’entreprise et des organisations.

Le comptable pourra avoir un BTS en comptabilité générale ou un diplôme DCG (bac +3).

Quelques exemples de formations possibles à bac + 5 et plus pour certains métiers :  

Pour devenir expert-comptable, il vous faudra obtenir successivement ces différents diplômes : 

  • A bac + 3 le DCG : diplôme de comptabilité et de gestion
  • A bac + 5, le DSCG : diplôme supérieur de comptabilité et gestion, de niveau master bac + 5
  • A bac +8, le DEC : diplôme d’expertise comptable.

Après un stage de 3 ans auprès de l’Ordre des Experts comptables et parallèlement en entreprise ou cabinet d’expertise comptable, rémunéré comme un emploi classique, il vous faudra passer l’examen final.

Des équivalences sont possibles quand on a suivi un cursus en école de commerce. 

Pour devenir analyste financier, expert en finance d’entreprise ou auditeur voici quelques idées de cursus à poursuivre (listés de manière non exhaustive) : 

  • Diplôme d’école de commerce et de gestion, spécialité finance.
  • Diplôme d’ingénieur complété par une spécialisation finance.
  • Diplôme d’IEP, spécialités économie, finance.
  • Masters professionnels : finance d’entreprise, banque et finance, gestion des opérations, analyste et stratégies financières, management des opérations de marché …

Quelle fourchette de salaire pour les professionnels du chiffre ?

Les salaires varient en fonction du métier et du niveau de qualification. 

On peut cependant retenir qu’à moins de deux ans d’expérience les salaires annuels s’échelonnent en moyenne entre 20 000€ et 60 000€ annuel, entre 2 et 5 ans ils s’étalent de 22 000€ à 80 000€. De 5 à 10 ans, les disparités se creusent puisque les salaires les plus faibles démarrent à 24 000€ tandis que la fourchette haute s’étiole jusqu’à 150 000€ pour des postes de direction. Au-delà de 15 ans d’expérience certains salaires atteignent jusqu’à 300 000€. (1)

Quel statut pour exercer son métier lorsqu’on est professionnel du chiffre ?

La bonne nouvelle, c’est que le monde du travail a changé ainsi que les codes qui le régissent. Dans ce contexte, les métiers de la finance et des chiffres ont évolué et ne riment plus obligatoirement avec salariat. 

Les travailleurs peuvent désormais profiter davantage de liberté et de diversité dans les missions exercées grâce au statut d’indépendant. Un statut qui répond aux besoins également des entreprises qui souhaitent réduire leur coût de structure, gagner en flexibilité sans perdre en expertise et en qualité. 

(1) Pages Groupe : Etude de rémunération 2022

A propos de l'auteur

Responsable marketing de Qwincy. Formation : Toulouse Business School - Master 2 "Marketing, Management & Communication" Akademia Leona Kozminskiego (Kozminski University - Pologne) : Finance - Customer Management - Economy